Espace client
Mot de passe oublié

Assurance vie : Privilégiez le contrat individuel au collectif

1

Note de : 100 sur 100 basée sur 1 votes.

100% sur 1 seul vote
Merci !
Oups... Erreur !
Vous avez déjà noté cet article

Il existe deux grandes catégories de contrat d’assurance vie sur le marché : les contrats individuels et les contrats collectifs. Connaissez-vous la différence ?

Nous vous suggérons d’intégrer cette notion dans vos critères de sélection pour votre futur placement, car cela peut avoir des conséquences sur votre épargne.

Le cabinet de gestion Patrimea, soucieux de l'intérêt de ses clients, a fait le choix de ne proposer que des contrats individuels. Explications.


Assurance-vie individuelle : un contrat direct entre assureur et assuré

L’investisseur, épargnant personne physique, est directement lié à l’assureur par le contrat d’assurance vie. Le contrat est d’ailleurs conclu entre lui et l’assureur (la compagnie d’assurance).

Les conditions générales et les caractéristiques de l’assurance vie ne peuvent ainsi être modifiées qu’avec son accord. Cela offre une certaine sécurité juridique du contrat, et une stabilité des conditions générales, notamment sur les frais au fil du temps.

Patrimea a fait le choix de ne proposer à ses clients que des contrats d’assurance vie individuels.

Découvrez nos contrats d’assurance vie : Patrimea Premium , Patrimea Netlife, Ethic Vie, Epargne Evolution

Assurance-vie collective : la présence d’un intermédiaire distributeur

Sur ce type de contrat “groupe” ou collectif, c’est le distributeur, en tant que personne morale (un établissement bancaire ou une association représentative d’épargnants) qui souscrit le contrat auprès de l’assureur. Puis dans un second temps, le distributeur proposera aux épargnants d’y adhérer.

Les conditions générales du contrat sont négociées par l’intermédiaire distributeur avec l’assureur. Pour une négociation des caractéristiques du contrat, seuls leurs accords seront nécessaires.

Par conséquent, les conditions du contrat peuvent changer sans que le souscripteur - investisseur n’ait son mot à dire. L’épargnant doit donc faire face à une plus grande insécurité. Il peut notamment voir les frais de gestion de son contrat augmenté. Faites donc attention au manque d'indépendance des associations et distributeurs vis à vis des assureurs !

Exemple de contrat individuel dont les conditions ont changé au détriment des souscripteurs.

En 2017, les adhérents souscripteur au contrat Boursorama Vie ont “subit” un changement non négligeable dans les conditions générales de leurs contrats. Initialement, le contrat prévoyait des frais de gestion de 0,60 % sur les fonds en euros et 0,75 % sur les unités de compte.  Au 1er janvier 2017, les conditions générales du contrat ont rehaussé ces frais en les faisant passer à 0,75% pour les fonds euros et 0,85 % pour les unités de compte soit une hausse respective des frais de gestion de 25% et 13.3%.

En juin dernier, c’est au tour de l’AFER d’annoncer une modification profonde de son contrat d’assurance vie multisupport. Ainsi l’assemblée générale a voté une baisse des frais de versements en les faisant passer à 0,5% (contre 2% auparavant). En revanche les frais de gestion annuels ont augmenté de + 0.35 point fixé désormais à 0,825%. C’est plutôt une mauvaise nouvelle pour les adhérents car ce sont les frais de gestion annuels qui pénalisent à long terme le plus la performance d'un contrat d'assurance vie.

Enfin Fortuneo Vie a revu également ses conditions générales qui entrent en application à partir d’août 2019. Les droits et obligations de l’adhérent ont ainsi été modifiés par des avenants au contrat, conclus entre SURAVENIR et l’association SEREP.

Quels sont les contrats collectifs du marché ?

Votre épargne est-elle placée sur un contrat collectif ? Voici une petite liste non exhaustive des contrats collectifs d’assurance vie présents sur le marché.

  • AFER assurance vie multisupport.
  • Linxea Vie
  • Linxea Spirit
  • Boursorama Vie
  • FORTUNEO VIE
  • Evolution Vie d’assurancevie.Com
  • BforBANK VIE


Pourquoi privilégier un contrat d’assurance vie individuelle ?

Avec un contexte de baisse des fonds en euros, d’augmentation du nombre de rachats et de forte concurrence sur le marché de l’assurance vie, certains assureurs et distributeurs peuvent être tentés de préserver leur marge en modifiant les conditions générales des contrats collectifs. Ils pourraient ainsi augmenter les frais de gestion, les frais de versement, ne garantir le capital sur fonds en euros qu’avant les frais de gestion ou limiter les possibilités de rachats au détriment des épargnants qui n’auraient aucun pouvoir décisionnel.

Au moment de choisir votre contrat d’assurance vie, la question d’une assurance vie collective ou individuelle devra intégrer votre liste de critères de sélection.
 

>> Lire aussi : Guide de l'assurance vie
blog comments powered by Disqus